Actu cultura e mèdias occitans

  • "La Seria" : es encara temps de se prene la BX !...

  • Explorez le Dictionnaire provençal-français, ou dictionnaire de la langue...

  • 25 de març de 2014 : Dobertura de la Bibliotèca virtuala Frederic Mistral...

  • ÒC tele pren son aviada a 18:00...

  • Una aplicacion novèla per aprene la lenga...

  • Arri ! Lemosin : descobrissètz lo blog...

Cercar


L'annuari dels actors culturals

Ne Parlam !

  • Partissètz a la descobèrta dels trobadors aqueste estiu !

    21.07.2014
    guilhemix.jpg
    Tres eveniments per descobrir o tornar descobrir l'art literari dels primièrs poètas occitans : los trobadors.



    • Dins l'encastre del festenal Les troubadours chantent l'art roman en Languedoc-Roussillon dos concèrts son organizats en Lengadòc-Rosselhon :


    - Le 25 et 26 Juillet à l'Abbaye de Valmagne, le spectacle Musica Mediterranea : Troubadours et chants séfarades  croise chants de troubadours et romances séfarades.
    Dans la poésie des troubadours la parole est d’or. Les cours occitanes, espagnoles, italiennes ont accueilli ces poètes, musiciens et chanteurs avec un intérêt certain. Dans ce contexte de convivialité et de partage, convivencia e paratge, naît et s’épanouit le trobar, aujourd’hui considéré, à juste titre, comme le berceau des littératures actuelles. Au contraire, les romances séfarades ont traversé les siècles par le biais de la tradition orale. Ces chansons sont des monodies issues de la musique populaire en vogue dans les communautés séfarades installées en Espagne jusqu’en 1492.

    - Le 3 août à Montpeyroux-le-Barry, les deux duos Harpanon et Seraphim feront la part belle aux instruments du Moyen-Âge : Harpe, Harpanon et Polyphonies du XIIème siècle.


    • Una seria radiofonica consacrada a l'Edat Mejan poetica :

    Tout l'été, le philologue Michel Zink fait découvrir à midi sur France Inter le Moyen-Âge poétique, celui des troubadours, des légendes et des chansons.

    Qui a envie de s'entendre souhaiter la bienvenue dans ce Moyen-Âge dont on se félicite souvent d'être sorti ? ("Nous ne sommes plus au Moyen-Âge !") ! Mais il est un Moyen-Âge qui séduit et fascine : celui des légendes, des romans et des chansons. Celui du roi Arthur, celui des troubadours ! Chaque jour, par petites touches, les chroniques de Michel Zink font découvrir ce Moyen-Âge poétique, en racontant, en récitant et en faisant résonner en nous ce monde si lointain et si proche...

    Per trapar totas las emissions : http://www.franceinter.fr/emission-bienvenue-au-moyen-age

    • Un estagi de cant a l'abadià de Vignogoul :

    Du 20 au 21 septembre, les musiciens de l'ensemble Flor enversa vous donnent rendez-vous au Centre International de Musiques Médiévales de l'abbaye de Vignogoul (34) pour un stage de chant pour touts les personnes souhaitant s'initier à l'interprétation chantée et psalmodiée des troubadours.

    Comment interpréter les chansons des troubadours, oeuvres poétiques d’une beauté sans pareil ?  Plana lenga romana, Lemozi, Proenzal…, autant de noms pour désigner l’occitan au XIIe et XIIIe siècles. Mais comment doit-on prononcer cette langue ? Pouvons-nous nous appuyer sur l’occitan actuel et le chant traditionnel encore bien vivant ? Faut-il accompagner le chant ? Avec quels instruments ? Autant de questions auxquelles ce stage de pratique vocale proposera des éléments de réponse en suivant un chemin ancré sur l’oralité et le chant traditionnel occitan.



  • De mancar pas ! Le 5 juillet, retrouvez le CIRDÒC au 7° Festival des Sports traditionnels de Gruissan

    01.07.2014
    affiche_sports_trad_2014.png

    Mòstra : "Les Sports traditionnels du Languedoc-Roussillon"

    7° Festival des Sports traditionnels de Gruissan - Total Festum 2014

    Samedi 5 juillet – Palais des Congrès


    Le 5 juillet prochain, le CIRDÒC vous invite à entrer sur le terrain pour découvrir les sports traditionnels régionaux, dans le cadre de la grande fête régionale annuelle des sports traditionnels de Gruissan, et de l'édition 2014 du festival régional Total Festum.

    L'exposition multimédia réalisée par la Mediatèca occitana invite à découvrir les pratiques sportives traditionnelles du Languedoc-Roussillon. Venez découvrir le jeu de balle au tambourin (tambornet), les joutes, les voiles latines, les quilles, les rames mais également labovina camarguaise, à l'aide de supports multimédia, de courts films, de photographies... pour voir et entendre les acteurs de pratiques traditionnelles, actuelles et continuellement réinventées.

    Cette exposition vous propose de découvrir l'important travail d'inventaire et de recherche mené ces dernières années par la Région Languedoc-Roussillon, les universitaires et les acteurs locaux dont le CIRDÒC


    Ne saber mai : 

    Descobrir lo festenal de Gruissan : Aquí

    Descobrir los espòrts tradicionals del Lengadòc sus Occitanica.eu : Aquí

  • Josiane Ubaud restaure la langue des oliviers

    27.06.2014
    olivier-occitan.jpg

     La lexicographe et ethnobotaniste Josiane Ubaud (voir son site) vient de publier une lettre ouverte adressée aux acteurs de la filière oléicole en vue de les (re)sensibiliser à la correction du lexique variétal. « Les oliviers ne sont nommés qu’en langue d’oc, forcément, ces arbres ne poussant pas en terres de langue d’oïl. Ce sont donc des noms occitans que vous utilisez, qui ont été adaptés en français (et non des noms français vernaculaires), et adaptés de façon parfois catastrophique. Or toute langue a sa grammaire. »

    Si l'on peut comprendre comment les noms des oliviers et des olives qu'ils produisent ont été déformés par leur francisation, à l'instar de très nombreux noms de lieux, Josiane Ubaud rappelle que les sources écrites existent : archives, dictionnaires et textes anciens. L'enjeu est d'abord de respecter la cohérence et l'exactitude grammaticales des termes que l'on emploie : « en français, vous ne pressez pas un oranger et vous ne greffez pas une orange, n’est-ce pas ? Vous ne pelez pas un bananier mais une banane ? Vous ne crachez pas un noyau de cerisier mais de cerise ? Vous ne dites pas 'une olive amer' ni 'un olivier vieille' » ?

    Par exemple, « aglandau », mot masculin, ne peut désigner l'olive mais seulement l'olivier. La consultation d'archives et textes anciens attestent que le fruit de l'olivier « aglandau » est nommé « aglandala ». Inversement, Josiane Ubaud note que « 'grossane' ne peut qualifier un olivier car c’est du féminin : c’est l’olivier 'grossan' qui fait des 'grossanas' (ou en graphie mistralienne 'groussan/groussano'), ce qui en français se traduit par un olivier grossan (ou plus simplement le grossan) fait des olives grossanes (ou des grossanes).»

    La filière oléicole en Languedoc-Roussillon comme en Provence s'est engagée depuis plusieurs années dans une démarche de haute qualité des cultures et des productions afin de se démarquer des productions industrialisées des autres pays producteurs. Les appellations d'origine se multiplient afin de protéger la diversité variétale, les spécificités des terroirs, de leurs histoires, de leurs savoir-faire. Le retour à des appellations historiques, qui de plus participent à la reconnaissance de l'occitan comme langue par une réelle attention portée aux normes grammaticales et orthographiques, va dans le même sens. L'initiative de Josiane Ubaud est heureuse, gageons qu'elle sera suivie d'effets !

    Voir le lexique rétabli et lire la lettre ouverte de Josiane Ubaud sur le site le l'IEO-06 : http://ieo06.free.fr/spip.php?article2724



  • "La Seria" : es encara temps de se prene la BX !

    24.06.2014
    la seria.jpg
    Aquí una seria occitana qu'es a se produsir ! Una que conta l'istòria de "dos Tolosans opausats en tot, e que se van copar lo cap per realizar una seria neiçassa en occitan, Montsegur de Mar.'

    La seria, creada per Piget, realizada per Amic Bedel (Al canton, Còp d'ala...), escrita per Julian Campredon (L'Assassinat de la Dame de Pique...), met en scèna Marius Blenet (Good Morning Occitània) e Damian Valero (compania Cocha-Vestit), per una misa en abime sus la creacion d'una seria occitana, jos la fòrma d'un road movie.



    Per se faire, la Seria a de besonh de vos ! Vos prepausa de ne venir productor dels primièrs episòdis, a la mesura de vòstras possibilitats. Mefi ! Que pels que son prèsts per metre 2 000 èuros, i a pas qu'una BX collector de prene... Primièr arrivat, primièr servit.

    Se sètz prèsts per participar a la produccion d'aquela 'Seria' occitana, totas las entresenhas son de trobar aquí : http://fr.ulule.com/la-seria/

    Tot aquò sus un projècte occitan basat sul "crowdfunding"... Té, me demandi cossí aquò se diriá en occitan... pas tan aquitan ?
  • France Culture consacra un "Temps buissonnier" a Eric Fraj

    24.06.2014
    france-culture.jpg
    "Si es vertat que l’occitanisme diu voler, non pas simplament la subrevida (mès o mens simbolica), mes la vida efectiva de l’occitan, la resocializacion rapida e massiva d’aquesta lenga es alavetz una necessitat absoluda. Tot occitanista que se dona una tala finalitat, e qu’es un pauc consequent, ne sirà conscient, convençut, e i trabalharà pel milhor de sas capacitats e possibilitats." 

    Eric Fraj provoquèt debat e soscadissa amb son ensaj "Quin occitan per deman", uèi disponible amb Reclams
    L'autor e professor de filosofia e d'occitan, qu'es tanben a virar amb son darrièr album/espectacle "Pep el Mal", farà l'objècte d'unTemps buissonnier ("Temps bartassièr") sus France Culture. L'emission li consacra ja un "retrach bèl" sus son site.

    "Temps buissonnier" amb Eric Fraj : una emission d'escotar en dirècte sus France Culture dimècres 25 de junh de 2014 de 15:30 cap a 16:00.

    L'emission es ara disponibla per escotar aquí meteis :

  • Katy Bernard que presenta son darrèr libre : Guillaume d'Aquitaine, le Néant et la joie

    23.06.2014
    guilhem.jpg
    Katy Bernard, maître de conférences à l'Université Michel de Montaigne - Bordeaux III , présidente de l'association Trobada et de l'Institut Occitan d'Aquitaine présentera le  24 juin son dernier livre à la librairie la Machine à Lire à Bordeaux.

    L'auteur de Guillaume d'Aquitaine , le Néant et la joie (éditions fédérop, 120 p., 14 euros) propose de comprendre comment les différentes expérimentations poétiques du prince troubadour  "constituent moins une origine contrastée et paradoxale du trobar que son plus beau syncrétisme". Annonçant la fin'amor mais aussi la "fantaisie rieuse" de ses successeurs, l'œuvre de Guilhèm  IX est présentée comme un laboratoire complet de ce que sera l'esthétique du trobar
    Katy Bernard est spécialiste de la littérature des troubadours et prépare actuellement un dictionnaire (Les mots d'Aliénor) aux éditions Confluences.

    L'encontre que serà animat per Gui Latry e que se debanarà a la libreria la Machine à lire, 8, Place du Parlement  a Bordèu, a partir de 18 ò. 30.

    Per mei d'informacions, contactar la Machine à lire, au 05 56 48 03 87.


Tous les articles : On en parle

 














Véser totes los partenaris >>